Actualité
Thèmes: Histoire
lundi 14 avril 2014

L'histoire débuta le 10 novembre 1923 près de la ville d'Odate dans la préfecture d'Akita, date à laquelle naquit Hachikô, le huitième chiot d'une portée de race Akita. Le chiffre huit se retrouvant dans son nom en japonais : ''hachi''. Son maître fut rapidement un certain professeur en agriculture de l'université de Tôkyô appelé Hidesaburô Ueno. Pendant les mois qui suivirent, le jeune chien eut l'habitude d'accompagner son maître qui se rendait au travail jusqu'à la gare et surtout d'aller l'attendre afin de fêter dignement leurs retrouvailles le soir-même. Cette habitude berça son quotidien pendant plus d'une année. Jusqu'à un jour fatidique de mai 1925...

Ce soir-là, Hachikô eut beau attendre, attendre et encore attendre, son maître ne revint pas. Celui-ci avait été victime d'une hémorragie cérébrale sur son lieu de travail, puis mourut à l'hôpital quelques heures plus tard. Malgré son absence, Hachikô continua d'attendre. Il revint chaque jour à la gare dans l'espoir de revoir l'être qu'il aimait si profondément, mais en vain.

Cela ne le découragea point, il continua chaque jour. Encore et encore... Pendant neuf ans au total. Durant ces neuf années d'attente, son histoire fit le tour du Japon à travers des articles de journaux dont notamment le premier article titré "L'histoire émouvante d'un vieux chien : sept ans qu'il attend son maitre décédé" paru dans le Asahi Shimbun du 4 octobre 1932. Cela entraina des actes de bienveillance à son égard : des gens, notamment les employés de la gare, lui donnaient à manger, et surtout un peu plus tard un étudiant du professeur Ueno s'intéressa fortement à l'histoire du chien. Il se trouve qu'il avait un certain intérêt et savoir-faire de la race Akita, il apprit toute son histoire un jour après l'avoir suivi jusque chez lui. Ses nouvelles recherches furent importantes car elles révélèrent qu'il n'existait plus que 30 Akita de pure race dans tout le Japon, Hachikô compris. C'est précisément un de ses nouveaux articles parut dans le Tôkyô Asahi Shimbun qui engendra la notoriété phénoménale du chien. Il était devenu malgré lui une icône au Japon, et l'image de la fidélité que les enfants devaient témoigner à leurs parents, ou encore les Japonais en général à leur Empereur. Il eut même l'honneur d'avoir sa statue, montrant à quel point son histoire avait touché le peuple.

Puis cette attente eut raison de sa santé... Le 8 mars 1935, il fut retrouvé mort dans une rue de Shibuya. Presque 10 ans s'étaient écoulés depuis le jour de l'accident. C'est seulement en mars 2011 que des scientifiques découvrirent la raison de son décès : un cancer en phase terminal et ce qui semblait être une filariose. D'après ces mêmes scientifiques, ils auraient également trouvé quatre brochettes de yakitori mais qui n'auraient pas causé sa mort. Ses entrailles furent enterrés à côté de la tombe de son maître défunt, et son corps empaillé et placé au Musée National des Sciences à Tôkyô.

En 1948, il fallut créer une nouvelle statue, la première ayant été fondue lors de la seconde guerre mondiale pour les besoins de l'armée impériale. Pour l'anecdote, c'est le fils (Takeshi Ando) du sculpteur de la précédente (Teru Ando, mort durant la guerre) qui l'a réalisa. C'est justement cette nouvelle statue que vous pouvez encore aller voir à quelques dizaines de mètres d'une sortie de la gare Shibuya, nommé à son nom d'ailleurs. Il en existe d'autres dont notamment à la station d'Odate.


Plus récemment, son histoire connut des adaptations en film et en livre. Par exemple : ハチ公物語 (Hachikô monogatari), est un film japonais sorti en 1987 réalisé par Seijirô Kôyama. Hachi, a dog's tale, sorti en 2009 est un film américain avec Richard Gere notamment réalisé par Lasse Hallström. Hachikō: The True Story of a Loyal Dog qui est un livre pour enfant sorti en 2004, écrit par Pamela S. Turner et illustré par Yan Nascimbene. Ou le seul livre français en racontant l'histoire ci-dessous.

Pour conclure, il faut savoir qu'une fête (Chûken hachikô matsuri) est organisé chaque année le 7 mars devant sa statue à Shibuya. Tout le monde est le bienvenu pour honorer la loyauté et surtout la mémoire du chien fidèle japonais!

 Sources photographiques :

Ecrit par Xehanort

Vous avez aimé cet article ?

1 Soutenez son auteur
2 Partagez-le !
3 Discutez-en !



Pour poster un commentaire, connectez-vous à votre compte


1
  Ecrit le 3 juil. 2017, 19:40:04 #25

Alainf01



Merci. Belle histoire très bien relatée et bien illustrée. Facile à trouver et connue de tous les japonais la statue de Hatchikô érigée à la sortie de la gare de Shibuya est devenue un lieu de rendez-vous pour les jeunes et moins jeunes.
  Ecrit le 23 janv. 2016, 19:16:41 #24

ABCDEFGHI



Sept autres Hachiko apparus l'hiver 2016 :
https://sociorocketnewsen.files.wordpress.com/2016/01/sh-1.png?w=580&h=561
  Ecrit le 10 juil. 2015, 17:57:47 #23

Acalia



Une très belle histoire.
  Ecrit le 5 janv. 2015, 18:25:46 #22

Koizumisan



Très émouvant, merci de nous faire partager cette histoire incroyable.
  Ecrit le 17 nov. 2014, 17:22:05 #21

Lilico971



J'étais sûre et certaine d'avoir vu cette histoire quelque part !
Par contre je ne savais pas que le chien avait attendu aussi longtemps. Merci de me l'avoir confirmé Xehanort ^^
  Ecrit le 11 oct. 2014, 09:51:48 #20

Azusa



Merci pour cet article !
Je connaissais déjà un peu l'histoire, mais il y a des choses que je ne savais pas. C'est vraiment passionnant!
En tout cas, quand je suis allée à Shibuya, beaucoup de monde était rassemblé autour de sa statue ! (^_^)
  Ecrit le 6 oct. 2014, 02:15:34 #19

Muftox360



Cette histoire est juste magnifique, d'ailleurs la première fois que je l'ai lue, c'était en japonais ^^
  Ecrit le 8 sept. 2014, 19:10:24 #18

Kev1989



Merci pour ce petit point culture !
L'histoire de Hachikô est quand même émouvante. J'ai vu les deux films et j'ai toujours eu la larme à l’œil !
  Ecrit le 27 août 2014, 21:30:45 #17

Vanished



Son corps empaillé à l'air plus petit que le vrai Hachikô O_O Sinon y a une livre sur ça et je ne le savais pas ! En tout cas merci c'est un très bon article.
  Ecrit le 18 août 2014, 15:38:54 #16

BigPeat



Article intéressant, j'avais entendu parler de cette histoire en voyant une émission sur france 5 "Le Périple de Jérôme Pitorin" diffusé en 2012, émission sur la capitale nippone. Merci.
  Ecrit le 15 août 2014, 10:30:11 #15

Xehanort



merci à tous pour vos remerciements !
  Ecrit le 4 juil. 2014, 11:14:07 #14

OnigiriM



J'ai vu les deux films sortient et je peux dire qu'ils m'ont énormément touchés et fait pleurer par la même occasion. Comme quoi un chien est toujours fidèle à son maitre.
  Ecrit le 23 juin 2014, 19:03:08 #13

Apichua



Je connaissais déjà un peu son histoire, mais cet article m'en a encore appris davantage, alors merci ^^
  Ecrit le 29 avr. 2014, 15:59:03 #12

Cirrus60



Superbe article merci :D !!
Très beau travail Xehanort !!
  Ecrit le 27 avr. 2014, 16:43:47 #11

Chris72



J'ai adoré le film et j'ai eu plaisir à lire cet article et d'y voir les véritables photos du chien. Je ne savais pas que les Akita pouvait être tout blanc. MERCI.
  Ecrit le 26 avr. 2014, 20:45:47 #10

Sissy



Merci beaucoup pour cet article même si ça m'a donner envie de pleurer ça prouve à quel point les chiens peuvent être fidèle et que ça touche énormément les japonais
  Ecrit le 16 avr. 2014, 20:59:52 #9

Fuyuko



Super article! Merci, j'ai appris beaucoup de chose.
  Ecrit le 15 avr. 2014, 21:22:14 #8

Element



Bon travail sur cette histoire qui rappelle combien le chien est le meilleur ami de l'homme. Je ne serais pas surpris si elle a contribué à la popularité des chiens Akita.
  Ecrit le 15 avr. 2014, 16:51:06 #7

Shiroiookami



Ah OK c'est toi qui corrige direct. Je pensais que c'était Raph. Du coup je me suis adressée à Raph pour rien. Je le saurait pour la prochaine fois. Et merci encore pour toutes ces recherches.
  Ecrit le 15 avr. 2014, 16:42:44 #6

ABCDEFGHI



Merci Xeha!, je connaissait déjà l'histoire mais cet article est vraiment précis !
Durant ma visite à Shibuya j'ai noté que pas mal de gens se donnaient rdv à la statue de Hachiko.
  Ecrit le 15 avr. 2014, 16:03:37 #5

Arcenciel



je ne dirais qu'un mot: Passionnant! Bravo Xehanort.Et oui! j'ai appris beaucoup de choses grâce à ton article sur cette histoire que je croyais déjà connaître.Merci
  Ecrit le 15 avr. 2014, 15:52:56 #4

Xehanort



Son prénom et son nom en kanji sont 上野 英三郎, ce qui semble être Hidesaburô Ueno. Le wiki japonais l'appelle comme ça aussi.
J'ai édité les fautes (arf pourtant je me suis relu :/), merci!
  Ecrit le 15 avr. 2014, 15:27:14 #3

Shiroiookami



Merci Xeha pour cet article vraiment génial. J'avais déjà lu un article sur Hachikô qui n'était pas aussi précis sur les dates. En ce qui concerne le professeur Ueno l'article lui donnait le prénom de Eisaburô.
Pour Raph : j'ai remarqué deux petits trucs : à la 11ème ligne articles de journaux et à la 22ème ligne des scientifiques découvrirent.
Ah j'oubliais, superbes les photographies !
  Ecrit le 15 avr. 2014, 07:06:12 #2

Administrateur



Merci pour ton article Xehanort, j'ai réarrangé un peu les photos.
  Ecrit le 14 avr. 2014, 17:05:46 #1

Xehanort



J'ai eu un peu de mal avec la mise en page désolé d'avance.. Les photos sont vraiment importantes, mais c'est pas facile d'harmoniser le tout... ^^'
1
Copyright ©2006-2020 Japan-Activator    CopyrightFrance.com
Accueil  •  Cours de japonais  •  Culture  •  Forum