News
Monday, February 9, 2015

(© eyetronic - Fotolia.com)

 

Le marché de Tsukiji, aussi appelé marché aux poissons de Tsukiji, est le plus grand marché de produits de la mer au monde. Il se situe au coeur même de la capitale nippone, dans le quartier de Tsukiji, arrondissement de Chuô, qui entoure la baie de Tôkyô. Il a été installé dans un bâtiment en forme de demi-cercle en 1923.

 

(photo prise par moi-même)

 

A Tsukiji, l'activité commence très tôt. Dès 4 heures du matin, près de 1500 commerçants déchargent les cargaisons de poissons et autres denrées alimentaires et s'installent afin de vendre leurs produits. A 5 heures, les premiers clients arrivent, et en moins de trois heures le marché se transforme en une foule grouillante d'acheteurs et de vendeurs. Aussi bien restaurateurs que badauds viennent y faire leurs achats.

Ce n'est pas le plus grand marché de produits marins pour rien : pas moins de 2500 tonnes de produits transitent ici chaque jour. Cela représente 2,8 milliards de Yens (20 millions d'euros). On peut y acheter environ 450 espèces d'animaux marins comestibles (thons rouges, poulpes, coquillages) venant des quatre coins du monde. Certains poissons vendus sont extrêmement rares, comme le thon rouge, d'où l'on tire l'un des morceaux les plus appréciés et les plus chers, le "otoro" (thon gras) pouvant atteindre 10 000 euros. Ce poisson est si recherché que sa carcasse est récurée à la petite cuillère pour ne rien en perdre...

Mais les piétons ne sont pas les seuls à participer à tout ce tumulte, malgré un nombre important de personnes (environ 52 000), il faut y ajouter 32 000 véhicules qui circulent pour réaliser de nombreuses tâches comme le réapprovisionnement des stands. Le marché de Tsukiji s'est développé au point où l'animation ne s'arrête désormais presque jamais.

 

(une allée de Tsukiji, photo prise par moi-même)

 

Le marché de Tsukiji vend de tout, mais hormis les produits de la mer, on y trouve aussi des fruits et des légumes. A l'origine, la vente en gros s'y pratiquait exclusivement, mais aujourd'hui, n'importe qui peut venir s'y approvisionner, de la grande chaine de restauration à la simple mère de famille, en passant par le petit restaurant traditionnel de quartier.

Grâce à tant de notoriété, le marché de Tsukiji est même devenu un lieu touristique. Les visites y sont autorisées tous les jours sauf le dimanche et les jours de fermeture. Malgré une popularité qui n'est plus à prouver, la vie du marché n'a pas toujours été rose. En 1988, la municipalité de Tokyo déclare que le bâtiment est vétuste et complètement saturé, ce qui les pousse à vouloir le détruire pour le reconstruire. En 1999, une autre solution est proposée par le conseil de réaménagement du marché de Tsukiji, celle de le déménager. Cependant, ces deux tentatives échouèrent par manque de moyens dû à la crise économique du début des années 1990 qui frappa sévèrement le Japon.

Pourtant, le projet de transférer le marché de Tsukiji est toujours d'actualité. La municipalité souhaite l'installer sur des terrains conquis sur la mer dans le quartier de Toyosu (à 3 kilomètres de Tsukiji). Mais l'idée ne fait pas l'unanimité. Entre déménagement ou réaménagement, les responsables du marché n'arrivent pas à se décider. Certains se sont alors associés avec les commerçants et le conseil municipal de l'arrondissement Chuô afin de s'opposer au transfert du marché qui représenterait une grande perte pour la municipalité. Les marchands des alentours qui ont jusque-là profité de la présence du marché sont bien entendu en faveur d'un simple réaménagement. L'idée retenue à ce jour est de le déménager, ce qui devrait se faire courant 2016.


(restaurant à l'intérieur du marché, photo prise par moi-même)

 

Si vous recherchez une vue originale de la baie de Tôkyô et du marché de Tsukiji lors de votre prochain voyage au Japon, il est possible de prendre le bateau pour faire un tour à l'intérieur de la baie dans le parc à coté du marché (parc de Tsukishima me semble-t-il). Dans l'enceinte même du marché se trouve une petite allée constituée d'une dizaine de restaurants, dans lesquels les sushi sont divinement bons. Seul inconvénient, le prix peut-être : il faudra débourser entre 2500 yens (~20 euros) et 6500 yens (50 euros). Mais après cette expérience, vous ne verrez plus jamais la cuisine japonaise de la même façon.

Written by Tenro

Have you enjoyed this article?

1 Support its author
2 Share it!
3 Discuss it!



Pour poster un commentaire, connectez-vous à votre compte


Aucun commentaire
Copyright ©2006-2018 Japan-Activator    CopyrightFrance.com
Home  •  Japanese lessons  •  Culture  •  Forum